L’organisation des cours de chinois au lycée

Au lycée, les élèves suivent 5 heures de cours de chinois et 2 heures de mathématiques en chinois, 2.5 heures d’anglais en seconde et 1er.

En mathématiques chinois, le programme est différent dès le 1er, en fonction de la filière choisie (1er S, ES ou L). Voici le lien du programme de mathématiques chinois.

En langue et littérature, le programme est vigueur a été publié en mars 2018 : Programme lycée

Attention, il est important de dissocier l’apprentissage d’une LV1 et l’apprentissage d’une langue en section internationale. Les attendus au baccalauréat ne sont pas les mêmes ainsi que le niveau des épreuves.
Le seuil de caractère à connaitre en LV1 est de 855, alors qu’en section internationale il est de 1555 caractères.

Voici un exemple d’épreuve de Chinois option Internationale au baccalauréat.

Le baccalauréat oib est constitué :

  • des épreuves obligatoires de droit commun correspondant à chaque série, à l’exception des épreuves écrite et orale de première langue vivante (LV1) et de l’épreuve d’histoire-géographie ;
  • d’une épreuve spécifique de langue et littérature dans la langue de la section, se substituant aux épreuves obligatoires de LV1 ; cette épreuve comprend une partie écrite et une partie orale ;
  • pour les sections chinoises, outre l’épreuve spécifique (écrite et orale) de langue et littérature, une épreuve spécifique de mathématiques, elle aussi en deux parties écrite et orale, s’ajoute à l’épreuve de mathématique de droit commun ; l’épreuve d’histoire-géographie, elle, reste l’épreuve de droit commun.

Pour obtenir l’indication «option internationale » sur le diplôme du baccalauréat, le candidat doit obtenir une moyenne d’au moins 10/20 dans l’ensemble des épreuves, spécifiques et non spécifiques. L’OIB fait ainsi partie intégrante du baccalauréat de l’élève, autrement dit, une fois inscrit en OIB, le candidat ne peut obtenir son diplôme indépendamment des épreuves spécifiques.

Les coefficients relativement élevés de ces épreuves leur font ainsi jouer un rôle important pour l’obtention du diplôme ou celle d’une mention. (ne pas tenir compte de l’histoire géographie car elle ne concerne pas la section chinoise).
coef

Forme et modalités de l’épreuve en Maths Chinois (extrait du Bulletin officiel)

L’épreuve repose sur l’organisation d’un contrôle en cours de formation, suivi d’une harmonisation par une commission nationale. Les examinateurs sont le professeur de mathématiques en chinois de la section et un professeur de langue qui n’est pas le professeur de la classe.

Chaque situation d’évaluation est organisée dans une salle informatique et dure 1 heure 30 minutes. Les élèves y sont évalués à l’écrit comme à l’oral. L’épreuve se déroule en langue chinoise
Chacune de ces deux parties d’épreuve est placée au cours du troisième trimestre de l’année scolaire

Durée : 1 heure 30 minutes en première et 1 heure 30 minutes en terminale

Les sujets sont conçus par le professeur de mathématiques en chinois de la section. Ainsi, ces sujets correspondent exactement au contenu et à l’esprit de ce qui a été étudié en classe.

Forme et modalités de l’épreuve de langue et littérature Chinois (extrait du Bulletin officiel)

L’épreuve porte sur le programme du cycle terminal (enseignement des classes de première et terminales).

  • Partie écrite: Le candidat traite un sujet choisi entre deux propositions pouvant revêtir une des formes suivantes :
    •  analyse d’un texte de fiction ou analyse comparée de plusieurs textes de fiction ;
    • analyse d’un texte argumentatif, analyse comparée de plusieurs textes argumentatifs ou analyse comparée d’un texte de fiction et d’un texte argumentatif ;
    • analyse d’un problème à partir de textes ou d’autres supports.
  • Partie oraleLe candidat est interrogé à l’oral sur d’autres parties du programme d’enseignement que celles qui ont fait l’objet d’une interrogation à l’écrit. À partir d’un texte assez court, de fiction ou argumentatif, le candidat doit faire la preuve qu’il est capable d’analyser, d’interpréter et de porter un jugement sur ce texte avec méthode et en fonction des questions posées.Dans un premier temps, le candidat doit s’efforcer d’apporter, en construisant un exposé cohérent, une réponse personnelle au problème posé. Dans un second temps, les examinateurs peuvent élargir le débat en fonction de la problématique formulée dans le sujet.